À l’horizon 2035, la population du Grand Est et de ses pays frontaliers évoluera très diversement d’une région à l’autre : si les tendances actuelles devaient se poursuivre, le Luxembourg et la Suisse du Nord-Ouest pourraient compter sur des gains démographiques importants (+ 1,80 % et + 0,72 % par an entre 2015 et 2035).

Lire la publication

Actualité sur le site internet INSEE Grand Est